Sports Algérie 1 - Cameroun 2

L'Algérie rate son 5e Mondial

  • Placeholder

Nazim TOLBA Publié 30 Mars 2022 à 09:24

© Billel Zehani/Liberté
© Billel Zehani/Liberté

La sélection nationale de football ne disputera pas au mois de novembre prochain son cinquième mondial suite à sa défaite, hier, face au Cameroun, lors des barrages qualificatifs à la phase finale de la Coupe du monde 2022. La première participation des Verts à un Mondial, remonte à 1982, en Espagne. Et pour une première, la sélection nationale a fait parler d’elle lors de ce tournoi mondial. Les coéquipiers de Madjer ont fait une entrée retentissante en prenant le meilleur sur l’Allemagne de l’Ouest lors d’une mémorable journée du 16 juin 1982. Les Fennecs ont réalisé un exploit en battant leurs homologues allemands grâce à Belloumi et Madjer (1-2). 

Les partenaires d’Assad vont toutefois perdre leur deuxième match face à l’Autriche (2-0) avant de se rattraper lors de la dernière rencontre des poules face au Chili (3-2). Mais la RFA va passer un pacte avec l’Autriche pour éliminer l’Algérie, sachant que le résultat (1-0) en faveur de l’Allemagne est suffisant pour qualifier les deux équipes européennes. Et depuis ce scandale, les troisièmes matches du premier tour se sont toujours déroulés le même jour à la même heure, histoire de préserver l’éthique sportive. Le Mondial 1986 organisé au Mexique n’a pas souri aux Verts, éliminés dès le premier tour, et ce, malgré un bon début avec un nul face à l’Irlande du nord (1-1).

C’est l’Irlandais Whiteside (6′) qui va ouvrir le score avant que Zidane ne remette les pendules à l’heure (53’). L’EN avait, par la suite, essuyé une courte défaite face au Brésil (0-1) sur une réalisation de Careca (66’). Lors de cette rencontre, le gardien Drid Nacer a brillé en annihilant plusieurs occasions de buts. Contraints de réagir face à l’Espagne, les Algériens vont buter sur un adversaire solide qui a pris le meilleur (0-3) sur des buts signés Calderé (17’, 68’), et Eloy (71’). Le parcours va s’arrêter ici pour des Verts qui vont s’absenter pendant cinq éditions, soit plus de 24 ans, avant de renouer avec la participation à ce plus grand évènement footballistique.

Il a fallu attendre 2010 pour voir enfin l’EN prendre part à un Mondial, organisé pour la première fois en Afrique, plus précisément en Afrique du Sud et ce, au terme d’un parcours époustouflant durant les éliminatoires avec ce match d’appui d’Oumdurman. Au pays de Nelson Mandela, les protégés de Rabah Saâdane avaient raté leur entrée en s’inclinant sur un score d’un but à zéro face à la Slovénie (0-1) (but de Robert Koren). Les Verts vont forcer l’Angleterre au partage des points (0-0) à Cape Town alors qu’ils se sont inclinés lors du dernier match devant les États-Unis (0-1) (but de Donovan). 

L’Algérie va encore assurer sa qualification au Mondial brésilien, quatre ans plus tard, sous la conduite du Bosniaque Vahid Halilhodzic avec qui elle réussira à passer le seuil du premier tour après une défaite devant la Belgique (1-2), une victoire contre la Corée du Sud (4-2) et un match nul face à la Russie (1-1). La sélection nationale va, par la suite, croiser le fer avec l’Allemagne, future championne du monde, (défaite 1-2) après prolongations. L’Algérie va tenir la dragée haute à la Mannschaft, elle qui était à deux doigts de créer la sensation durant la Coupe du monde organisée au Brésil.       

                                                                                                                                                                                                    
Nazim T.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute