L’Algérie profonde VILLE DE TIZI OUZOU

Le plan de circulation communal approuvé

  • Placeholder

Hocine TAÏB Publié 07 Mars 2022 à 16:11

©La ville de Tizi Ouzou souffre de la congestion de son réseau routier.  D. R.
©La ville de Tizi Ouzou souffre de la congestion de son réseau routier. D. R.

Le plan de circulation était en gestation depuis 2011, mais il n’a pas pu voir le jour, car nécessitant entre autres des fonds très importants. Les habitants de  la  ville  des  Genêts, les  visiteurs  et  les  usagers devront donc se contenter du plan communal pour espérer un semblant de fluidité.

Pour fluidifier la circulation et juguler un tant soit peu les interminables bouchons de la circulation au niveau de la ville des Genêts, le nouveau P/APC entend mettre à exécution un plan de circulation dans un futur proche. “Nous avons établi un plan de circulation pour la ville de Tizi Ouzou. Il est déjà approuvé par la tutelle. Nous entendons le mettre à exécution dans un avenir très proche”, a annoncé le nouveau maire de Tizi Ouzou, Hacene Gana.

Il est question de l’acquisition et de l’installation de panneaux de signalisation, de la peinture routière et d’organiser la circulation au niveau des ruelles de la ville par l’instauration de nouveaux sens uniques, des interdits de stationnement et des stationnements pairs et impairs, a expliqué notre interlocuteur.

Concernant le financement de ce projet, M. Gana a ajouté : “Nous allons prendre ce projet sur notre budget communal. Un chapitre à doter pour pouvoir lancer ce nouveau plan de circulation. Pour garantir plus de succès, nous allons associer des professionnels et des spécialistes en la matière.”

En attendant le véritable plan de circulation en gestation depuis 2011 et qui ne voit toujours pas le jour car nécessitant des fonds très importants, les habitants de la ville des Genêts, les visiteurs et les usagers devront se contenter du plan communal pour espérer un semblant de fluidité.

“L’étude du nouveau plan de circulation, dont l’ODS du début des travaux a été donné en 2011, a accusé du retard pour différentes entraves. Présentement, l’étude est finalisée et est approuvée par les autorités de Tizi Ouzou. Sa mise en œuvre est tributaire d’importants fonds”, a souligné notre interlocuteur, précisant que l’implantation de tous les panneaux prévus, la signalisation horizontale, l’aménagement de quelques carrefours et l’implantation des carrefours tricolores nécessitent des sommes colossales.

“Nous allons travailler avec les autorités concernées pour voir comment répartir la contribution de chaque partie”, a fait savoir un responsable du secteur du transport de la wilaya de Tizi Ouzou il y a déjà trois ans.

À signaler qu’à ce jour rien n’est fait. Il faut rappeler que l’étude de ce nouveau plan confié au CNTC (Centre national de technologie et de consulting) de Boumerdès a coûté un montant de 6 millions de dinars.

Concernant le coût de la mise en œuvre du nouveau plan, il est tributaire du nombre de panneaux de signalisation, d’abribus, de potelets, de feux tricolores, de giratoires, d’aménagement de carrefours et de sécurisation des écoles à réaliser. Un montant conséquent doit être trouvé.

Ce plan de circulation a, faut-il le rappeler, plusieurs objectifs, à savoir la hiérarchisation du réseau de voirie de la ville, la réorganisation du stationnement et du sens de la circulation, l’amélioration du fonctionnement des principaux carrefours, en plus de la réalisation des contournements et du réaménagement des carrefours.

En attendant, le plan de circulation communal contribuera sûrement à plus de fluidité, en attendant le véritable plan qui, lui, a besoin d’un grand budget. 
 

Hocine T.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute