L’Algérie profonde 145 MILLIARDS DORMAIENT DANS LES CAISSES DE LA COMMUNE DE TIZI OUZOU

Au moins 362 opérations en souffrance

  • Placeholder

Hocine TAÏB Publié 05 Mars 2022 à 14:47

© D. R.
© D. R.

La commune de Tizi Ouzou, la vitrine de toute la wilaya est en proie à de nombreux manques, non par le manque de financement, mais par les retards enregistrés dans le domaine du développement et de nombreuses opérations en attente de concrétisation.

“La situation héritée à Tizi Ouzou est complexe. Nous avons recensé 362 opérations retenues pour un montant global de 145 milliards de centimes. Toutes ces opérations sont juste en cours de lancement”, a déclaré le nouveau maire de Tizi Ouzou, Gana Hacene.

L’ensemble de ces opérations dont l’inscription remonte au mandat précédent, concerne le développement de notre commune, il s’agit surtout des opérations d’assainissement, d’éclairage public, de réalisation de trottoirs, d’espace de détente et la réalisation des aires de jeux notamment dans les villages, a expliqué le P/APC.

Nous sommes sur l’assainissement de toutes ces opérations et procédons à leur lancement. Les opérations jugées utiles et porteuses pour notre commune seront maintenues, mais celles qui ne le sont pas seront annulées, a encore fait savoir le maire.

L’argent que nous allons récupérer sera utilisé à des fins qui répondraient aux attentes de notre population, à savoir les revêtements des ruelles non seulement au chef-lieu, mais aussi dans nos villages, la réalisation des travaux de drainage des eaux pluviales pour ne pas retomber dans les erreurs commises auparavant, car un axe revêtu dans les normes peut tenir sept décennies, a-t-il encore précisé.

Le maire de Tizi Ouzou annonce aussi qu’“il est possible de renflouer les recettes de l’APC par des montants importants, notamment avec les taxes foncières”. 

Il s’agit pour nous de récupérer tout le foncier communal, tous les édifices communaux et toutes les infrastructures existantes sur le territoire de notre commune, qui hélas, comme c’est le cas de la zone industrielle d’Oued Aïssi,  se trouve sur le territoire de notre commune, mais les retombées financières en taxes vont à d’autres communes.

Nous avons déjà lancé des procédures judiciaires pour récupérer les biens communaux, a-t-il encore ajouté. Il faut rappeler que la commune de Tizi Ouzou est une commune riche, mais qui patauge à l’instar des autres communes dans le sous-développement.

L’absence de consultation, les lenteurs administratives, les oppositions, l’indisponibilité de l’outil de réalisation et la défaillance de certaines entreprises tirent le développement toujours vers le bas. Du coup, des sommes colossales sont en souffrance au niveau de toute la wilaya.

Lors de la rencontre du wali, Djilali Doumi, avec les nouveaux maires, ce dernier a asséné : “Plus de 6 milliards de dinars destinés au développement des communes dorment dans les caisses de la wilaya faute de consommation.

Nous avons une cagnotte de 12 milliards de PCD en cours, mais seuls 53,22% de ce budget ont été consommés, cela représente 752 opérations non lancées et 273 opérations à l’arrêt.”

Au niveau de la commune la plus importante de la wilaya, ce sont 145 milliards de centimes pour 362 opérations qui sont en souffrance.

C’est comprendre que le nouvel exécutif de l’APC de Tizi Ouzou, issu des élections locales du 27 novembre 2021, a du pain sur la planche.
 

Hocine T.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute